SIERRA DE HORNACHUELOS

Caroubier

Il s’agit d’un arbre robuste originaire du bassin méditerranéen jusqu’à 10 mètres de haut, au tronc et à l’écorce irréguliers, à l’écorce fine mais noueuse et de couleur brun grisâtre. Elles sont vivaces et vert foncé. Les feuilles sont arrondies ou ovales, avec des marges entières. Elles sont vivaces et de couleur vert foncé. Elles sont composées : il y a plusieurs petites feuilles qui poussent à partir du même bourgeon. Les petites feuilles sont disposées en paires jusqu’à cinq paires (paripennées). Les fleurs sont de petite taille, peu voyantes, mais avec une forte odeur. Elles naissent en grappes, groupées en inflorescences directement du tronc ou de branches latérales et sont de couleur brunâtre ou rougeâtre. Les fruits ont la forme de légumes secs et sont connus sous le nom de caroubes. Ils sont légèrement courbés, en forme de corne, mesurent jusqu’à 25 cm de long et contiennent 10 à 16 graines à l’intérieur. Les caroubes poussent d’abord en vert, entre février et fin mai ou début juin, lorsqu’elles atteignent leur taille maximale. En juillet, sa couleur verte passe au chocolat noir pour atteindre la maturité en septembre. Le caroubier est une espèce capable de supporter des conditions environnementales très arides. Il pousse dans des zones de climat sec, doux et chaud, sans gel et près du littoral (jusqu’à 600 masl). Il ne forme généralement pas de forêts, mais on peut le trouver dans des peuplements accompagnés de palmiers, de lentisques et de chênes kermès. Il est indifférent au type de substrat, mais a besoin de lieux ensoleillés. Il ne craint pas les sols pierreux et les ravins arides en pente. En plus de la valeur ornementale de cet arbre a une grande valeur ethnologique car il a toujours été associé aux exploitations agricoles. Il fournit non seulement de l’ombre et du bois, améliore et enrichit le sol et aide également à stabiliser les pentes avec ses racines. Mais surtout, il se distingue par son fruit, qui a contribué à nourrir le bétail depuis les temps anciens. La caroube est utilisée pour produire une farine (farine de caroube), qui a également été utilisée en période de pénurie pour la consommation humaine.